du jardin zen

du jardin zen Bobtail

Bobtail

Les substances dangereuses pour vos compagnons.

Les substances dangereuses pour vos compagnons.


 Les produits ménagers sont à l'origine de nombreuses intoxications.


ATTENTION : ne pas laisser traîner eau de javel, détergents, white spirit, lessives, antigels, raticides ou taupicides.


CONDUITES A TENIR : éliminer la source de l'intoxication. 
Retirer l'eau et la nourriture en cas de vomissements, diarrhée, hypersalivation. 
Se rendre dans les plus brefs délais à la clinique vétérinaire.
  Si vous connaissez le poison, en informer le vétérinaire, voir lui apporter la substance qui a 
causé l'intoxication.

Et le chocolat ?

Et le chocolat ?


 Qui n'a jamais donné un carré de chocolat ?
Saviez vous que le chocolat est toxique pour votre chien ?
Est-ce vrai ?


Oui, le chocolat est toxique pour votre chien ; mais, cela dépend du type de chocolat, de la taille de votre compagnon et évidemment de la quantité, avalée de manière gourmande.


Le responsable ? La théobromine, une toxine.
Le cacao, le chocolat à cuire et le chocolat noir en contiennent plus, tandis que le chocolat au lait et le chocolat blanc en contiennent moins.


Les petits chiens sont plus sujets à intoxication que les chiens de grande taille. Il suffit de 25 grammes de chocolat noir pour empoisonner un chien de 20 kilos. Alors, nous vous laissons imaginer quel serait le résultat pour votre shih tzu ...


Les symptômes :
le début d'un empoisonnement est marquée par une hyperactivité prononcée.
A cela, pourrait apparaître une irritation de l'estomac, voir des vomissements, une diarrhée ; A forte dose, des tremblements musculaires, des convulsions, un pouls irrégulier, une hémorragie interne, voire une crise cardiaque.


CONDUITE A TENIR : se rendre dans les plus brefs délais chez votre vétérinaire, si vous pensez que votre chien a pu mangé une quantité importante de chocolat.

Les plantes ornementales toxiques ...

Les plantes ornementales toxiques ...


 


Notre environnement extérieur tant qu'intérieur recéle de belles plantes, de belles fleurs ... Nos sens s'en trouvent ainsi flattés.


Mais, avons nous pensé au danger qu'elles peuvent présenter pour nos boules de poiles ... ?


Diffenbachia, philodendron, ficus, monstera, anthurium, spatiphyllun, étoile de Noël ... sont des plantes à sève caustique. Elle provoque des irritations ou des brûles au point de contact.
L'ingestion est rare du fait de la gêne immédiate ressentie. Mais cela demeure possible. Des brûlures buccales et parfois des troubles digestifs graves apparaissent.


Laurier rose : L'ingestion va provoquer en 2 à 3 heures des troubles digestifs violents commes des vomissements, diarrhées, douleurs abdominales).


Tulipes, jacinthes, jonquilles, narcisses, amaryllis : Après l'ingestion des bulbes, le chien présentera des vomissements et de la diarrhée qui précédent un état comateux.


Muguet : ces belles clochettes avec ses feuilles si caractéristiques provoquent des troubles digestifs et cardiaques.


Azalées : Dans un délai de 1 heure, des troubles digestifs violents apparaissent puis un abattement important dans les cas les plus graves.


Conduites à tenir : Retirer l'eau et toute alimentation en cas de vomissements, diarrhées, hypersalivation. Contacter votre vétérinaire.
Rincer à l'eau claire lors de contact avec la sève des plantes.

Ail (allium sativum ; liliacées).

Ail (allium sativum ; liliacées).

L'allicine contenue dans l'ail se transforme après absorption chez le chien en un composé qui dénature le composant indispensable au transport des gaz respiratoires : l'hémoglobine. Les organes subissent alors un manque d'oxygène qui conduit à des désordes graves.


Donc il faut éviter l'ail chez le chien.

Et la caféine ?

Et la caféine ?


La caféine présente aussi une toxicité chez le chien avec des troubles cardiaques et digestifs.


Il faut faire donc attention à l'absorption accidentelle ou au surdosage de plantes en contenant.